MARTINE
ROUCHE

Après avoir enseigné l’anglais jusqu’à la retraite, elle se consacre désormais à la connaissance de l’histoire locale : conférences et visites guidées sur le Pays de Mirepoix, contributions à diverses revues et bulletins associatifs, avec un intérêt tout particulier pour les XVIIe et XVIIIe siècles.
Elle travaille actuellement à un ouvrage regroupant des sujets aussi divers que les ex-votos de l’église de Vals, l’histoire de la sauce Mirepoix et de la maréchale éponyme, les peintures religieuses de Mirepoix, Besset et autres villages, ou encore Marie de Calages et son œuvre.

<Pour contacter Martine Rouche >